Imaginaire géologique (1997)

Lorsque Georges Autard fut sollicité par le Musée Promenade pour concevoir une exposition où se mêleraient des objets paléontologiques et ses propres oeuvres, il accepta tout de suite.
L’émergence des formes matricielles telle que la spirale, de signes sur l’espace de la toile, renvoie moins à des analogies thématiques qu’à des impératifs purement plastiques déployant un alphabet pictural touchant à la primitivité de l’homme et entrainant le regard, vers des convergences essentielles.
Cette analogie de vision confère à ses toiles une puissance élémentaire et les rendent porteuses au coeur de la modernité, d’un espace immémorial.
 

Georges Autard

Né à Cannes en 1951, ancien professeur de mathématiques, aujourd’hui enseignant aux Beaux-arts de Marseille, Georges Autard, conserve une démarche à la fois mathématique et métaphysique. Dans son œuvre, il est question de peinture, mais aussi du temps, de la mort, de l’inaccomplissement, traduits sous les aspects les plus divers, de sources aussi triviales que cultivées. Sa vitalité est rageuse, excessive et acharnée. Dans son œuvre, le bien peint succède au mal peint, l’abstrait au figuratif, et le narratif au dépouillement. Multiplicité et contraste sont les maîtres mots d’un artiste au tempérament nomade.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© musee promenade